LOCODUINO

Forum de discussion
Dépôt GIT Locoduino
Flux RSS

vendredi 16 avril 2021

63 visiteurs en ce moment

Les cartes Teensy

. Par : Christian, Jean-Luc

Tour d’horizon des cartes Teensy en 2019 Une visite sur le site du constructeur PJRC montre deux types de cartes Teensy, celles équipées d’un microcontrôleur 8 bits travaillant à 16 Mhz comme la Teensy 2.0 et la Teensy++ 2.0, et celles équipées d’un microcontrôleur 32 bits travaillant à des vitesses comprises entre 48 et 180 MHz. Dans cet article, nous (...)

Retourner à l'article

Vous répondez à :

Les cartes Teensy 31 janvier 13:38, par Rémi

Bonjour Christian,
Je comprends parfaitement ton point de vue sur l’assembleur,ses avantages et ses inconvénients. Mais alors s’il est possible d’appeler des routines assembleur avec le langage C, cela serait très pratique. Car il serait possible d’en tirer le meilleur parti (vitesse, fonction créée sur mesure…) et cela en gardant la souplesse du langage C pour le reste du script. Je me souviens qu’avec le basic de l’Apple2, il suffisait de faire CALL quelquechose pour exécuter une petite routine placée à un endroit. La routine se terminait par RTS (ReTurn from Subroutine) et le tour était joué. Avec PEEK() on lisait la valeur contenue à une adresse et avec POKE(x,data) on y écrivait. Cela permettait de faire des petits traitements batch avec une vitesse suffisante et de communiquer avec le programme principal qui lui s’exécutait à un rythme assez lent. Exactement comme avec EEPROM.read() et EEPROM.write() mais pour de la RAM. Il ne suffisait que de connaitre une petite partie de l’environnement de la machine pour pouvoir y parvenir. Il y a plus de 30 ans, je m’était amusé à échantillonner les signaux IR des télécommandes que j’avais sous la main. La résolution de mon CAN était de 1 bit. 0 pas de signal IR, et 1 avec le signal. Dur de faire plus simple. L’Apple2 n’avait pas de convertisseur. Ensuite, je les avait étudiés de manière à en faire ressortir les caractéristiques générales en vue de les coder le plus simplement possible. J’y suis arrivé. Je pouvais donc synthétiser un signal à partir d’un code très simple. Ce qui m’a permis de différencier les différentes touches de chaque télécommandes. Par contre, les signaux IR générés par mon système n’étaient pas reconnus par les appareils sensés les reconnaitre. Inutile de dire, que je n’avais pas d’oscilloscope et pas d’internet. J’ai fini par comprendre plus tard qu’il fallait créer une porteuse aux alentours de 37 ou 38 KHz et l’intégrer au signal IR. Quand ce fut fait, mon Apple pilotait mon lecteur de CD. Un peu plus tard, j’ai dégoté un connecteur qui en le raccourcissant pouvait s’intégrer sur un des slots de L’Apple. Et avec quelques circuits logiques, j’ai pu réaliser une carte d’acquisition sur 8 bits. Mon Apple était devenu un analyseur logique. Certes, la vitesse était très limitée, mais c’était déjà quelquechose.
Mon témoignage peut faire sourire, mais c’est du vécu. L’année dernière quand j’ai découvert l’Arduino, ça ma rappelé des souvenirs. Alors, s’il existe un moyen de passer du script en C++ à une routine écrite en assembleur, je suis partant pour essayer. Dire que ça va changer la face du monde, non, mais sait on jamais, on peut trouver une application qui puisse profiter à d’autres. Et pourquoi pas profiter aux trains miniatures…

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

62 Messages

Rubrique Matériel

Fonctionnement et pilotage d’une DEL

Qu’est ce qu’une carte Arduino ?

Amplifier le signal de sortie d’un ARDUINO avec un ULN 2803

Résistances, kézako ?

Les cartes Teensy

Relais électromagnétique

Les diodes classiques

Détecteurs à ultrasons

La carte Arduino Uno

Bouton poussoir

Les différents types de mouvements d’un servomoteur

Les encodeurs en quadrature

Les écrans LCD alphanumériques

Des bus de communication pour l’Arduino

Les interrupteurs

Le microcontrôleur ATtiny45 (1)

Le microcontrôleur ATtiny45 (2)

Le microcontrôleur ATtiny45 (3)

Le microcontrôleur ATtiny45 (4)

Le microcontrôleur ATtiny45 (5)

Le microcontrôleur ATtiny45 (6)

Le microcontrôleur ATtiny45 (7)

Le microcontrôleur ATtiny45 (8)

Le microcontrôleur ATtiny45 (9)

Le microcontrôleur ATtiny45 (10)

Signaux lumineux et Arduino

Les shields de prototypage et de connexion

Commande de moteur à courant continu

Choisir sa carte Arduino

Salade de broches

Une station DCC complète, polyvalente et économique avec JMRI.

Écran couleur tactile Kuman

Capteurs à effet Hall

Programmation des ATtiny Digispark

Les derniers articles

Programmation des ATtiny Digispark


Dominique, msport

Salade de broches


Thierry

Capteurs à effet Hall


Christian

Le microcontrôleur ATtiny45 (10)


Christian

Le microcontrôleur ATtiny45 (9)


Christian

Écran couleur tactile Kuman


Christian

Une station DCC complète, polyvalente et économique avec JMRI.


bobyAndCo

Les cartes Teensy


Christian, Jean-Luc

Choisir sa carte Arduino


Christian

Le microcontrôleur ATtiny45 (8)


Christian

Les articles les plus lus

Une station DCC complète, polyvalente et économique avec JMRI.

Commande de moteur à courant continu

Les cartes Teensy

Qu’est ce qu’une carte Arduino ?

Relais électromagnétique

Les diodes classiques

Amplifier le signal de sortie d’un ARDUINO avec un ULN 2803

Capteurs à effet Hall

Programmation des ATtiny Digispark

La carte Arduino Uno