LOCODUINO

Forum de discussion
Dépôt GIT Locoduino
Flux RSS

dimanche 26 juin 2022

29 visiteurs en ce moment

JMRI pour Ma première centrale DCC

. Par : msport

DIFFICULTÉ :

Ca y est : Ma première centrale DCC , fonctionne, elle a été testée, elle a pu lire l’adresse d’une locomotive et même faire démarrer cette locomotive depuis le serial moniteur de l’IDE de l’Arduino. Reconnaissons que ce n’est pas pratique alors que JMRI propose des écrans conviviaux.
Cet article se propose de franchir les étapes pour disposer d’une installation de JMRI avec ses régulateurs de locomotive sur son ordinateur.
Il sera ensuite possible de configurer les CV des décodeurs mais ce n’est pas le but de cet article.

JPEG - 150.1 ko

Le montage de l’article Ma première centrale DCC a été mené à bien et vous disposez donc d’une centrale constituée d’une carte Arduino R3 programmée et de son shield moteur monté, alimenté en 12V. Le câble USB A-B le connecte à votre ordinateur. Et c’est donc sur celui-ci que l’on va installer JMRI.

JMRI Téléchargement et installation de DecoderPro

Quelques informations en français pour commencer :

https://www.jmri.org/help/fr/html/apps/DecoderPro/Install.shtml

La page de téléchargement

Les différentes versions disponibles :

https://www.jmri.org/download/index.shtml

JMRI Install Guide Windows

Au cas où vous seriez déjà perdu :

https://www.jmri.org/install/WindowsNew.shtml

JMRI 4.26 - Production release

Comme son nom l’indique, JMRI utilise JAVA ®, qui doit être installé préalablement :
On télécharge Java dans Téléchargements via le lien et on l’installe (en mode administrateur via un clic droit). C’est la version française qui permet d’avoir JMRI en français.

Mise à jour au 15/3/2022 : Voir le P.S. à la fin de l’article, JMRI recommande la version 11 de Java.

https://javadl.oracle.com/webapps/download/AutoDL?BundleId=245807_df5ad55fdd604472a86a45a217032c7d

Setup de Java
Setup de Java

On lance l’installation de Java.

Java est installé
Java est installé

C’est au tour de JMRI d’être installé.

https://www.jmri.org/download/index.shtml#prod-rel

On met le fichier à télécharger dans Téléchargements. Une fois sur son ordinateur, on lance son exécution, de préférence en mode administrateur, pour s’éviter des soucis (via un clic droit sur le nom du fichier)

https://github.com/JMRI/JMRI/releases/download/v4.26/JMRI.4.26+R381c8dfc32.exe

Wizard
Wizard

Si Java n’est pas installé, on a un écran d’erreur (et donc vous ne devriez pas le voir) :

Pas de JAVA
Pas de JAVA

Si tout va bien, on accepte les choix proposés.

Choix pour JMRI
Choix pour JMRI

On accepte l’emplacement proposé :

Emplacement pour JMRI
Emplacement pour JMRI

Patience, patience …

Progression
Progression

On y est presque.

C'est terminé
C’est terminé

On vérifie qu’on a les icônes sur le Bureau.

Les icones sur le Bureau
Les icones sur le Bureau

Configuration de JMRI

Les icônes sont bien là. A ce point, il faut s’assurer que votre BaseStation est connectée en USB pour bénéficier d’une configuration pré remplie. Si c’est fait, alors on lance DecoderPro par un double-clic.

Configuration initiale
Configuration initiale

Bon, c’est en anglais.

Choisissez le français
Choisissez le français

Choisissez le français, même si parfois, c’est le chinois (simplifié) qui s’invite. Faites Next.

Les choses sérieuses commencent : DecoderPro ne vous a jamais vu et il vous demande la configuration de base. Vous y reviendrez en cas de modification de la connexion.

Choix de DCC++ et du port COM
Choix de DCC++ et du port COM

Donc choisissez DCC++ (1) , serial port (2) et le numéro port qui vous est proposé (3) si vous avez pensé à connecter votre centrale en USB. Faites "Enregistrer" (4) en bas à gauche (parfois masqué, redimensionnez la fenêtre)

JPEG - 35.9 ko

C’est via Edition / Préférences que vous modifierez le port COM si vous avez raté l’étape précédente.

Edition des préférences
Edition des préférences

De même, si vous avez une erreur au démarrage parce que vous avez changé de port USB et donc de numéro de port COM, le choix éditer connexion vous sera proposé :

JPEG - 21.4 ko
Si vous avez un problème pour identifier le port COM utilisé par votre Arduino, vous pouvez lancer l’IDE Arduino, votre centrale étant connectée. Vous le trouverez dans la liste des Ports de Outils / Port. Attention à bien sortir ensuite de l’IDE (le programme Arduino) sinon JMRI trouvera le port COM occupé et ne pourra y accéder.
IDE
IDE

Mise sous tension

Tout s’est bien passé jusqu’ici ? Il est temps de mettre la centrale sous tension par le bouton ON. Les quatre LED du shield moteur s’allument : parfait. Un peu faibles car elles ne sont alimentées que par le 5V de l’USB via l’Arduino. Il est donc temps de brancher l’alimentation 12V si ce n’est déjà fait.

Mise sous tension des voies
Mise sous tension des voies

Création d’une locomotive

Le bouton Nouvelle Loco (en haut à gauche) permet d’ajouter une nouvelle locomotive et de compléter la liste.

Ajout d'une locomotive
Ajout d’une locomotive

Le menu suivant propose une liste de décodeurs. Si on le connait on peut le sélectionner directement, mais le plus simple est d’utiliser le bouton "Lire le type depuis…" (la voie de programmation, B+et B- de la centrale.) :

JPEG - 42.8 ko

Si on a une locomotive posée sur la voie de programmation, que la centrale est alimentée et que le bouton ON/OFF est au vert, on peut cliquer sur le bouton " Lire le type depuis le décodeur". La locomotive doit tressauter légèrement.

JPEG - 42.2 ko

Comme il est dit en bas, "Plusieurs choix sont possibles"

JPEG - 52.6 ko

On clique sur le plus récent = le plus bas (pas vraiment d’incidence à ce niveau)

JPEG - 51 ko

On remplit un ID d’inventaire et on vérifie l’adresse de la locomotive (dite active)
Et on clique sur Sauver (en bas à droite)
On revient au menu principal : la locomotive créée apparait dans la liste.
On repose la locomotive sur la voie principale (A+et A-) de la centrale.

JPEG - 61.9 ko

Création d’un régulateur

On lance un régulateur via Actions / Nouveau régulateur.

Ajout d'un régulateur
Ajout d’un régulateur

On choisit l’adresse de sa locomotive parmi celles déjà identifiées en face de "Toutes les entrées" Il faut donc qu’il y en ait au moins une dans l’inventaire.
Voila, on peut enfin piloter notre locomotive préférée…
Commencez par tester "Lumières" qui est la première fonction.
Vous constaterez que l’ordre de vitesse n’est lancé que lorsque qu’on relâche la souris après avoir déplacé le curseur, ce qui peut surprendre.

Le régulateur
Le régulateur

Conclusion :

Cette présentation rapide vous permet de piloter vos locomotives, et il vous reste à découvrir toutes les autres possibilités de JMRI. Mais ce n’est pas toujours facile :
https://www.jmri.org/help/fr/webtoc.shtml

L’article Communications entre JMRI et Arduino vous propose d’aller plus loin.
Par ailleurs, récemment, JMRI a recommandé l’installation de la version 11 de Java :
https://www.jmri.org/java/
Cette version est disponible gratuitement mais nécessite une inscription chez Oracle.
https://login.oracle.com/mysso/signon.jsp
Je pense qu’il est plus facile de télécharger juste le JRE chez Openlogic (45 Mo au lieu de 146 Mo)
https://www.openlogic.com/openjdk-downloads?field_java_parent_version_target_id=406&field_operating_system_target_id=All&field_architecture_target_id=All&field_java_package_target_id=401
Si Windows, prendre le msi.
Je l’ai testé, ça fonctionne sans problème.

4 Messages

Réagissez à « JMRI pour Ma première centrale DCC »

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Rubrique « Projets »

Un chenillard de DEL

Enseigne de magasin

Feux tricolores

Multi-animations lumineuses

L’Arduino et le système de commande numérique DCC

Un décodeur d’accessoire DCC versatile basé sur Arduino

Un moniteur de signaux DCC

Une barrière infrarouge

Un capteur RFID

Un TCO xpressnet

Une animation sonore

L’Arduino au coeur des systèmes de pilotage analogiques ou numériques

Calcul de la vitesse d’un train miniature avec l’Arduino

La génèse d’un réseau 100% Arduino

Une horloge à échelle H0

Simulateur de soudure à arc

Un automatisme de Passage à Niveau

Automatisation du pont FLEISCHMANN 6152 (HO) avec un ESP32 (1)

Identifier et localiser vos trains avec le RFID/NFC et un bus CAN.

Etude d’un passage à niveau multivoies

La rétro-signalisation sur Arduino

Décodeur pour aiguillage à solénoïdes sur Arduino

Un décodeur DCC pour les signaux à deux ou trois feux sur Arduino NANO/UNO

Etude d’un passage à niveau universel

Réalisation pratique d’un système de mesure de vitesse à l’échelle N

Une Passerelle entre le bus S88 et le bus CAN pour la rétro signalisation

Un décodeur DCC pour 16 feux tricolores

Block Automatique Lumineux avec la carte shield "Arduino 4 relays"

Réalisation d’un affichage de gare ARRIVEE DEPART

Ménage à trois (Ordinateur, Arduino, réseau)

Réalisation d’un va-et-vient automatique et réaliste

Souris et centrale sans fil

Communications entre JMRI et Arduino

Annonces en gare avec la RFID

Une croix de pharmacie animée avec Arduino UNO

Réalisation d’un wagon de mesure (distance et vitesse)

Une manette simple et autonome pour LaBox

Éclairer le réseau (1)

Éclairer le réseau (2)

Block Automatique Lumineux à 8 cantons analogiques

Éclairer le réseau (3)

Éclairer le réseau (4)

Éclairer le réseau (5)

Boitier 3D pour la station DCC minimale

Va-et-vient pour deux trains

Comment piloter trains et accessoires en DCC avec un Arduino (1)

Comment piloter trains et accessoires en DCC avec un Arduino (2)

Comment piloter trains et accessoires en DCC avec un Arduino (3)

Comment piloter trains et accessoires en DCC avec un Arduino (4)

SGDD : Système de Gestion DD (1)

SGDD : Système de Gestion DD (2)

SGDD : Système de Gestion DD (3)

La PWM : Qu’est-ce que c’est ? (1)

La PWM : Qu’est-ce que c’est ? (2)

La PWM : Qu’est ce que c’est ? (3)

La PWM : Qu’est ce que c’est ? (4)

Mise en oeuvre du Bus CAN entre modules Arduino (1)

Mise en oeuvre du Bus CAN entre modules Arduino (2)

Un gestionnaire en C++ pour votre réseau (1)

Un gestionnaire en C++ pour votre réseau (2)

Un gestionnaire en C++ pour votre réseau (3)

Un gestionnaire en C++ pour votre réseau (4)

Réalisation de centrales DCC avec le logiciel libre DCC++ (1)

Réalisation de centrales DCC avec le logiciel libre DCC++ (2)

Réalisation de centrales DCC avec le logiciel libre DCC++ (3)

Contrôleur à télécommande infrarouge pour centrale DCC++

Gestion d’une gare cachée (1)

Gestion d’une gare cachée (2)

Gestion d’une gare cachée (3)

La carte Satellite V1

La carte Satellite V1

La carte Satellite V1

La carte Satellite V1

La carte Satellite V1

Les derniers articles

Va-et-vient pour deux trains


msport

Boitier 3D pour la station DCC minimale


msport

Mon premier décodeur pour les aiguillages DCC


msport

Ma première manette pour les aiguillages DCC


msport

Éclairer le réseau (5)


Jean-Luc

CDM-Rail pour Ma première centrale DCC (2)


msport

Éclairer le réseau (4)


Jean-Luc

CDM-Rail pour Ma première centrale DCC (1)


msport

Rocrail pour Ma première centrale DCC


msport

Éclairer le réseau (3)


Jean-Luc

Les articles les plus lus

La PWM : Qu’est-ce que c’est ? (1)

Réalisation de centrales DCC avec le logiciel libre DCC++ (3)

Un décodeur DCC pour les signaux à deux ou trois feux sur Arduino NANO/UNO

Va-et-vient pour deux trains

Mise en oeuvre du Bus CAN entre modules Arduino (2)

Réalisation de centrales DCC avec le logiciel libre DCC++ (1)

Réalisation d’un affichage de gare ARRIVEE DEPART

La rétro-signalisation sur Arduino

Comment piloter trains et accessoires en DCC avec un Arduino (3)

L’Arduino au coeur des systèmes de pilotage analogiques ou numériques